Le syndrome de l'enfermement définition et symptôme
Blog

Le syndrome de l’enfermement définition symptômes et diagnostic .

Le syndrome de l’enfermement définition et symptôme .Le syndrome de l’enfermement ou locked in syndrome est une maladie qui fait que le patient n’arrive pas à parler ni bouger. Cette maladie touche les nerfs de la tête et ça rend le malade intacte et immobile en conscience et en pensée .

Pour plus d’info cliquez ici

Définition

Le syndrome d’enfermement n’est ni une maladie évolutive ni un état végétatif, mais un trouble neurologique rare qui laisse le patient enfermé dans son corps et la seule façon de communiquer est de cligner des yeux. La prévalence nombre de personnes touchées du syndrome est inconnue, mais il s’agit d’une maladie très rare. La cause la plus fréquente du syndrome est vasculaire ou traumatique . Plus rarement, elle peut être causée par : lésions du mésencéphale le mésencéphale est une région du tronc cérébral; hémorragie sous-arachnoïdienne interruption du sang entre les deux membranes protectrices du cerveau ; Vasospasme de l’artère basilaire. Le vasospasme est la contraction des vaisseaux sanguins entraînant une diminution de leur diamètre, tumeur du tronc cérébral. Le syndrome de l’enfermement définition et symptôme.

Symptômes

Le syndrome de l’enfermement définition et symptôme .Les personnes atteintes du syndrome d’enfermement ne peuvent pas bouger le bas du visage, mâcher, avaler, parler, bouger les lèvres ou bouger les yeux d’un côté à l’autre. Ils peuvent avoir du mal à respirer, mais peuvent voir et entendre. Le syndrome d’enfermement est similaire à un coma ou à un coma car il n’y a aucun moyen évident de réagir même lorsque les gens sont complètement éveillés. Cependant, la plupart d’entre eux peuvent bouger les yeux de haut en bas et cligner des yeux. Si un soignant ne remarque pas les mouvements oculaires, on peut supposer à tort qu’une personne atteinte du syndrome d’enfermement ne comprend pas son environnement et ne peut pas penser ou communiquer. Les personnes atteintes du syndrome d’enfermement peuvent apprendre à communiquer en répondant aux questions les yeux ouverts et fermés. Parfois elles présentent des signes comme :

  • Une anarthrie (difficulté à articuler) ;
  • Un trouble respiratoire ;
  • Un état comateux ou des inconsciences fréquentes ;
  • Une paralysie totale.

Diagnostic

Le diagnostic du syndrome de l’enfermement sont fait à base des symptômes qui sont constatés au niveau du patient. Quand le médecin soignant constate un effort personnel vis à vis au près du patient pour la communication , alors le patient sera donc obliger de solliciter une aide pour l’encourager à mieux parler d’avantage. Le médecin doit effectuer un examen de santé au patient pour constater si patient est conscient ou inconscient .Une imagerie cérébrale doit venir compléter le diagnostic. La tomographie à émission de positons  peut montrer une activité métabolique normale, plus élevée que dans un état végétatif. Le syndrome de l’enfermement définition et symptôme.

Pour plus de renseignement cliquez ici

Traitement

Le syndrome de l’enfermement définition et symptôme .Pour un bon traitement du syndrome de l’enfermement on doit assister le patient dans sa respiration. Le traitement précoce comprend la correction de toutes les conditions qui peuvent être à l’origine du syndrome. Les personnes ayant des difficultés respiratoires peuvent avoir besoin d’une assistance respiratoire, telle qu’une ventilation mécanique, soins de longue durée Comme les personnes dans le coma, les personnes atteintes du syndrome d’enfermement nécessitent une prise en charge globale. Il est important de fournir une bonne alimentation (soutien nutritionnel). Les personnes sont nourries par un tube inséré par le nez dans l’estomac alimentation par sonde. Parfois, ils sont alimentés par un tube inséré directement dans l’estomac ou l’intestin grêle par une incision abdominale. Des médicaments peuvent également être administrés par ces sondes. Le syndrome de l’enfermement définition et symptôme.

Enfin, dans de très rares cas, quelle que soit la catégorie, certains patients vivent un état transitoire d’enfermement caractérisé par une amélioration neurologique complète. Souvent, ces patients présentent des troubles visuels vision floue, troubles de l’accommodation,  et connaîtront des sautes d’humeur avec des épisodes morbides de pleurs ou de rire . Le syndrome de l’enfermement définition et symptôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé !!
Commandez ICI
Appelez maintenant
SANTE BIO
Bonjour.
Votre guérison est ICI. Cliquez pour appeler