AVC Cause et symptôme

AVC , Symptomes , Causes et Conséquences.

Parfois nommé  attaque cérébrale, l’accident vasculaire cérébral (AVC) correspond soit à l’obstruction, soit à la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau. Il peut survenir à tout âge chez l’adulte. AVC Cause et symptôme

Symptomes

  AVC Cause et symptôme .  Dès lors que le sang ne parvient plus à irriguer une zone du cerveau, la partie du corps qu’elle commande ne reçoit plus d’ordres. De fait, il existe de nombreux signes possibles pouvant alerter de la survenue d’un AVC. Toutefois six indicateurs caractéristiques de l’AVC doivent éveiller l’attention, en particulier lorsqu’ils apparaissent de manière soudaine :

  • hémiplégie totale ou partielle. Elle est généralement unilatérale : un bras, une jambe ou une moitié du visage sont sans force, inertes ;
  • perte de la sensibilité d’un bras, d’une jambe, de la face ou de tout le côté d’un corps ;
  • dignes d’aphasie : la personne a des difficultés à s’exprimer de manière claire ;
  • difficultés à se mouvoir, vertige, perte soudaine de l’équilibre et de la coordination, chute ;
  • perte soudaine de la vision d’un œil ou des deux. Elle peut avoir l’impression de voir tout « noir » ;
  • migraines intenses, sans raison apparente. AVC Cause et symptôme

D’autres signes peuvent être visibles :

  • désorientation et confusion soudaines : la personne ne sait pas quel jour on est ;
  •  Le déclin de la conscience ;
  •  Une déglutition difficile ;
  • pupilles inégales ou regard dévié.
  • Maux de tete très violant  sans cause apparente, accompagnés de nausées ;
  • Pertes d’équilibre, chutes, vertiges, manque de coordination des mouvements, etc…;

Pour me joindre cliquez ici

Consultez cette recette contre la frigidité

Causes

Certains facteurs favorisent, à un degré divers, la survenue d’AVC ou d’AIT.

  • L’âge. Le risque d’AVC ou d’AIT augmente avec l’âge.
  • hérédité. Le risque d’AVC ou d’AIT est plus élevé si un parent a eu un AVC avant l’âge de 65 ans.
  • Des antécédents d’AVC ou d’AIT. On estime que 30 % des personnes ayant eu un AVC ou un AIT connaîtront un autre AVC dans les cinq ans.
  • hypertension arterielle  non contrôlée par les traitements.
  • Certaines maladies cardiaques, comme la fibrillation arterielle, favorisent la formation de caillots.
  • Le tabac.
  • Diabète non contrôlé par des traitements.
  • Execs de cholostérole .
  • Absence d’activité physique régulière.
  • Une consommation élevée de boissons alcoolisées. prise de certains médicaments, par exemple la Prise pendant plusieurs années de traitements hormonaux de la ménopause. AVC Cause et symptôme

Dans 80 % des cas, l’AVC est causé par une baisse de l’apport de sang en raison d’un obstacle à l’intérieur d’une artère cérébrale. On parle alors d’accidents ischémiques. Il en existe de deux types. AVC Cause et symptôme .

  • Dans plusieurs  des cas d’AVC, il existe une thrombose cérébrale due à la présence au niveau de la paroi de l’artère d’une plaque de lipides. On parle alors d’athérosclérose.
  • Parfois  , un caillot, provenant d’une autre localisation du corps, en général du cœur ou d’une artère carotide, bloque la circulation cérébrale. On parle alors d’embolie cérébrale.
  • Souvent , l’AVC est causé par une hémorragie cérébrale. S’il s’agit de la cause la moins fréquente, elle est également la plus grave. Cette hémorragie peut être en rapport avec différentes causes : la rupture d’un anévrisme (petite déformation fragile d’un vaisseau sanguin), l’hypertension artérielle qui peut faire éclater un vaisseau, une tumeur cérébrale ou encore des problèmes de coagulation. AVC Cause et symptôme

Conséquence:

  • faiblesse, paralysie et problèmes d’équilibre ou de coordination ;
  • douleur, engourdissement ou sensation de brûlure et de picotement ;
  • fatigue, pouvant persister après votre retour à domicile ;
  • négligence spatiale unilatérale : ignorer ou sous-utiliser un côté du corps, tendance à tout faire d’un côté de l’espace (tourner la tête à gauche, manger ce qui est du côté gauche de l’assiette…). Dans les cas extrêmes, vous pouvez ne pas être conscient de votre bras ou de votre jambe ;
  • incontinence urinaire ou fécale ;
  • problèmes d’élocution ou difficulté à comprendre la parole, la lecture ou l’écriture (aphasie).
  • difficultés à avaler ;
  • problèmes de mémoire, faible capacité d’attention ou difficulté à résoudre des problèmes ;
  • troubles de la vision ;
  • dépression, anxiété ou sautes d’humeur avec débordements émotionnels ;
  • difficulté à accepter la limitation de capacités causée par l’AVC. AVC Cause et symptôme .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé !!
Cliquez ici
Besoin d'un remède naturel ? Cliquez ici
SANTE BIO
Bonjour.
Dites nous en quoi nous pouvons vous aider SVP ?