Algodystrophie cause symptôme traitement

Algodystrophie cause symptôme et traitement

Algodystrophie cause symptôme traitement. L’algodystrophie, ou syndrome douloureux régional complexe de type 1 fait suite à un événement local la plupart du temps bénin, comme une fracture, une luxation, une entorse ou une intervention chirurgicale. Les douleurs surviennent quelques jours voire quelques semaines après l’évènement traumatique (souvent guéri), et leur intensité ainsi que leur durée apparaissent disproportionnées par rapport à la cause initiale. Elles sont accompagnées de manifestations cutanées locales ainsi que de gènes articulaires provoquant une altération des mouvements au niveau du membre concerné. Algodystrophie cause symptôme traitement

Le SDRC survient généralement après 40 ans et plus particulièrement chez les femmes. Il concerne le plus souvent les membres inférieurs (60 %). Les atteintes les plus fréquentes sont la cheville et le pied, ou la main et le poignet. Les épaules et les genoux peuvent également être touchés. Algodystrophie cause symptôme et traitement

Contrairement au SRDC de type 2, dont l’origine est une atteinte neurologique (lésions des nerfs), le SDRC de type 1 est dû à une lésion de tissus autres que des tissus nerveux. Algodystrophie cause symptôme traitement

Algodystrophie cause symptôme traitement: Symptôme

La douleur, mais surtout son seuil de sensibilité très élevé par rapport à une stimulation, même faible, est certainement le symptôme le plus évocateur de l’algodystrophie. Elle est accompagnée de nombreux autres signes cliniques locaux qui se manifesteront de façon très variable d’un individu à l’autre. Algodystrophie cause symptôme traitement

Le diagnostic d’algodystrophie est posé sur l’existence d’un faisceau d’arguments cliniques, mais il n’existe pas de signe spécifique.
L’algodystrophie se caractérise par l’association de douleur, oedème, raideurs articulaires, modification de température et d’aspect de la peau, des ongles, des poils.
Les signes cliniques se manifestent au-delà de la zone opérée ou traumatisée mais restent latéralisés et limités au seul membre. (par exemple, enraidissement de toutes les articulations des doigts pour une opération canal carpien; atteinte de l’épaule et du coude pour un traumatisme du poignet). Découvrir une recette ICI

L’évolution d’une algodystrophie se déroule le plus souvent en deux phases :

  • La phase dite « chaude » d’évolution progressive peut durer de 1 à 3 mois. Elle correspond à des manifestations liées à une inflammation, avec localement une sensation de brûlure ou de piqûre. La douleur provoquée par une stimulation locale, comme une pression ou le toucher, est toujours excessive par rapport aux stimuli. On peut observer chez certaines personnes une faiblesse musculaire ou a contrario des contractures. Les articulations environnantes sont raides. La peau au niveau de la zone douloureuse est chaude, rouge et œdémateuse. Une sudation locale est également constatée.

 

  • La phase dite « froide » correspond à la phase secondaire de récupération. C’est une période longue, de 6 à 18 mois environ, qui correspond à une évolution plus ou moins rapide vers la guérison. Les douleurs sont moins présentes, par contre les raideurs articulaires font leur apparition et la peau devient fine, froide, et bleuie. Elle est plus sèche et parfois recouverte de squames.

Prière visiter https://www.afriquebio.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé !!
Cliquez ici
Besoin d'un remède naturel ? Cliquez ici
SANTE BIO
Bonjour.
Dites nous en quoi nous pouvons vous aider SVP ?