Traitement Naturel de la Campylobactériose au Bénin
Blog

Traitement Naturel de la Campylobactériose au Bénin

Traitement Naturel de la Campylobactériose. Découvrez ici comment on traite simplement la Campylobactériose au Bénin. Plantes naturels contre la campylobactériose . Les recettes sont très simples et n’ont pas d’effets indésirables. Chaque année, près d’une personne sur 10 tombe malade et 33 millions d’années de vie en bonne santé sont perdues pour maladies d’origines alimentaires. La campylobactériose est l’une de ces maladies les plus courantes causées par des aliments impropres à la consommation.

Nous joindre pour en savoir plus sur le traitement naturel de la Campylobactériose au Bénin

 

Mots clés associés au traitement naturel de la campylobactériose au Bénin

Solution naturel contre la bactérie campylobacter, antibiotique pour campybacter, plantes pour la campylobactérise, comment tuer simplement la campylobactériose, quels est le traitement le plus efficace contre la campylobactériose , remède naturel pour la compylobactériose au Bénin

Traitement Naturel de la Campylobactériose au Bénin

La campylobactériose est une maladie intestinale. Elle est à l’origine de  la bactérie ou le microbe Campylobacter qui proviennent de la consommation des aliments contaminés. Le Campylobacter est un microbe contenant environ une dizaines espèces dont le Campylobacter jejuni, le Campylobacter coli et le Campylobacter fetus. L’espèce la plus souvent responsable de la campylobactériose associée à la diarrhée est le Campylobacter jejuni ou le Campylobacter coli. Le Campylobacter fetus, quant à lui, cause le plus souvent une infection néo-natale.

Le campylobacter apparaisse sous forme d’un virus particulièrement mobile et pathogène pour le bétail, c’est-à-dire entraînant l’apparition de maladies et en particulier des avortements chez les espèces bovines. Cette bactérie est contracté par l’homme par voie orofécale, en particulier par le lait qui n’est pas traité, l’eau contaminée et les viandes qui ne sont pas suffisamment cuites.

Les animaux et les oiseaux sauvages, de la ferme et domestiques sont les réservoirs de l’infection puisqu’ils peuvent porter la bactérie dans leurs intestins. La volaille est très souvent contaminée par le Campylobacter. Plusieurs animaux domestiques comme les chiens, les chats et les hamsters peuvent être également contaminés.

 Les causes de la campylobactériose

La contractation de la  campybactériose est liée à la consommation de volaille insuffisamment cuite, de lait et de produits laitiers non pasteurisés et d’eau non chlorée. Cette bactérie peut être infecté par voie orofécale. Par ailleurs, le contact avec les espèces animales portant la bactérie peut être également une source de contamination.

Quelques symptômes de la campylobactériose

L’infection par Campylobacter peut entraîner une variété de symptômes, dont les suivants :

  • diarrhée légère ou grave; sanglante
  • douleurs abdominales;
  • crampes;
  • nausée et vomissement;
  • fièvre;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires.

Ce pendant, il peut y avoir aussi des personnes contractées par la bactérie Campylobacter mais qui ne présentent aucun  de ces symptômes. Ces personnes asymptomatiques peuvent néanmoins transmettre la maladie à d’autres personnes.

Généralement les symptômes de la campylobactériose se manifestent deux à cinq jours après l’infection par la bactérie, mais ils peuvent aussi se manifester aussi rapidement qu’en une journée ou aussi tardivement que 10 jours. Les symptômes durent habituellement trois à six jours, mais ils peuvent aussi durer plus longtemps à l’occasion.  La campylobactériose  peut être à l’origine de  l’arthrite, la méningite, la septicémie, des infections urinaires et le syndrome de Guillain-Barré.

Astuces pour le traitement de la Campylobactériose

Si vous avez contracté la campylobactériose, vous pourriez perdre des fluides par des vomissements et de la diarrhée. Si vous ressentez ces symptômes :

  • Absorber suffisamment d’eau et de liquides
  • Présentew-vous chez professionnel de la santé qui pourra assurer le suivi de la maladie

Dans les cas graves, les patients peuvent devoir :

  • prendre des médicaments d’ordonnance
  • recevoir des liquides sous forme intraveineuse (en insérant une aiguille dans la veine).

Si vous faites partie des personnes à risques;, votre professionnel de santé doit vous donner des médicaments. Il est existe aussi un traitement par antibiotique par voie orale comme l’awithromycine peut être mis en place durant 3 à 5 jours chez les personnes immunodéprimés.  Outre cela, des traitements par plantes médicinales naturels sont aussi conseillés pour une disparition rapide de la maladie.

En savoir plus sur ce traitement naturel, joignez M. Ganiou au +22962470328

  Méthodes de prévention de la campylobactériose

Il existe un certain nombre de stratégies qui peuvent être mises en œuvre pour prévenir les maladies à Campylobacter.

  • La prévention repose sur la mise en œuvre de mesures de lutte à tous les stades de la chaîne alimentaire, de la production agricole au niveau d’une ferme à la transformation, à la fabrication et à la préparation des aliments en milieu industriel ou domestique.
  • Dans les pays dépourvus de systèmes satisfaisants d’élimination des eaux usées, les matières fécales et les objets souillés par ces matières doivent être désinfectés avant leur élimination.
  • Les mesures pour réduire la prévalence de Campylobacter chez les volailles comprennent le renforcement de la sécurité biologique en vue d’éviter la transmission de cette bactérie de l’environnement aux oiseaux présents dans les fermes. Cette option de lutte contre l’infection n’est praticable que si les oiseaux sont maintenus en milieu fermé.
  •  l’hygiène réduit la contamination des carcasses par des matières fécales, mais ne garantis pas l’absence de Campylobacter dans la viande et les produits dérivés.
  • Des stratégies de lutte contre l’infection dans les cuisines domestiques sont similaires à celles employées contre d’autres maladies bactériennes d’origine alimentaire.
  • Le traitement bactéricide comme la chaleur (cuisson ou pasteurisation, par exemple) ou l’irradiation sont aussi efficaces pour éliminer Campylobacter des aliments contaminés.

Source

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé !!
Commandez ICI
Appelez maintenant
SANTE BIO
Bonjour.
Votre guérison est ICI. Cliquez pour appeler