Myélome cause et symptôme
Blog

Myélome cause et symptôme: Nouveau traitement myélome

Myélome cause et symptôme: Le myélome multiple est un cancer de la moelle osseuse où certains globules blancs, les plasmocytes, sécrètent une quantité anormale d’immunoglobuline. Les risques de fracture et d’infections sont au premier plan. Une révolution thérapeutique est en marche qui amène. Myélome cause et symptôme

Définition de myélome:

Le myélome, appelé aussi « maladie de Kahler », est un cancer de la « moelle osseuse » (la moelle à l’intérieur des os et non pas la moelle épinière). Cette moelle osseuse est contenue dans certains os de notre organisme et c’est elle qui fabrique les cellules du sang. La maladie touche souvent plusieurs os riches en moelle, d’où le nom de « myélome multiple ». Myélome cause et symptôme

Découvrez le remède de l’hépatite B en cliquant sur A DIEU HEPATITE

Visitez également notre site https://www.docteurbio.net

Description de myélome

Parmi les cellules « mères » de la moelle osseuse (les « cellules souches ») qui fabriquent les globules blancs, le « plasmocyte » devient anormal pour des raisons inconnues. Le plasmocyte est une cellule qui est normalement chargée de produire les anticorps (ou « immunoglobulines »), un des outils de défense de l’organisme contre les infections. Myélome cause et symptôme

Dans le myélome, ce plasmocyte malade se met alors à se multiplier de façon incontrôlée et toutes les cellules malignes issues de la prolifération du plasmocyte malade forment une masse de cellules identiques (« clone cellulaire »), qui continuent à faire ce pourquoi elles sont programmées : fabriquer un anticorps et, dans ce cas, ces plasmocytes produisent tous le même anticorps. Cet anticorps « monoclonal » est spécifique du plasmocyte à l’origine de la maladie : il est appelé parfois « protéine monoclonale » ou « paraprotéine ». Myélome cause et symptôme

 

La moelle osseuse c’est quoi et quelle est son rôle dans l’organisme ?

La moelle osseuse se trouve dans la plupart de nos os (sauf les os distaux chez l’adulte) et c’est dans cet organe que, chaque jour, sont fabriquées des milliards de cellules qui vont constituer les cellules du sang :
•   Les globules rouges, ou « hématies », sont chargés de transporter l’oxygène depuis les poumons jusqu’aux cellules de tout le corps et permettre ainsi leur fonctionnement, •    Les globules blancs, ou « leucocytes », sont de différents types (polynucléaires, lymphocytes, plasmocytes…) et sont chargés de la défense du corps contre les infections,
•    Les plaquettes sont de petits éléments qui ont pour rôle essentiel d’initier la coagulation du sang en cas de plaie. Myélome cause et symptôme

Les causes de myélome

Les facteurs à l’origine du myélome sont encore inconnus, en dehors des radiations ionisantes à forte dose. Comme il s’agit d’une maladie rare, le rôle des facteurs d’environnement est difficile à démontrer.
Le seul facteur connu aujourd’hui est, en effet, l’exposition aux radiations ionisantes. C’est le cas chez les radiologues qui autrefois ne se protégeaient pas suffisamment, ou chez les survivants à une explosion nucléaire. Mais avoir subi une irradiation pour un cancer, que ce soit un cancer du sein ou un autre, ne prédispose pas à faire une maladie du type du myélome. Myélome cause et symptôme

 

Il n’existe aucune piste sérieuse qui permette de rattacher l’apparition d’un myélome à une autre cause environnementale. Les pesticides, les teintures capillaires et d’autres toxiques professionnels, ont été incriminés dans le passé, mais rien n’a pu être démontré. En ce qui concerne les pesticides, on sait qu’ils peuvent être effectivement, impliqués dans un certain nombre de maladies du sang, comme les lymphomes, mais rien n’est prouvé pour le myélome. Le myélome associé à une exposition au benzène est reconnu comme maladie professionnelle « au tableau 4 », mais c’est au même titre que d’autres cancers du sang comme les leucémies aiguës et les lymphomes. Par ailleurs, il y a autant de personnes touchées par le myélome en ville qu’à la campagne.

L’origine du myélome est donc probablement multifactorielle avec l’intervention de différents phénomènes environnementaux, chimiques ou infectieux (virus).
La recherche de facteurs génétiques familiaux favorisant l’apparition du myélome est en cours. Mais si les exceptionnelles formes familiales de myélome peuvent être dues à une prédisposition génétique, avec la transmission d’un parent à un enfant d’un gène de vulnérabilité, ils peuvent être aussi la conséquence d’une exposition commune à un produit encore indéterminé. Le myélome ne se transmet pas à sa descendance et ne se contracte pas par contagion. Myélome cause et symptôme

 

Quels sont les facteurs de risque du myélome ?

On ne connaît pas encore exactement les raisons qui conduisent un plasmocyte sain à dysfonctionner. Cependant, certains facteurs de risque ont été identifiés par la recherche médicale :

  • Le myélome concerne un peu plus les hommes que les femmes puisqu’ils représentent 54 % des patients,
  • L’âge médian au moment du diagnostic est ainsi de 70 ans chez l’homme et de 74 ans chez la femme. Toutefois, environ 40 % des patients ont moins de 65 ans lorsque la maladie est découverte, et 3 % des cas sont diagnostiqués avant l’âge de 40 ans,
  • Dans de très rares cas, on peut observer une forme familiale du myélome,
  • Les radiations ionisantes liées à des expositions accidentelles et les expositions professionnelles aux pesticides sont des facteurs de risques connus.

On notera également qu’il existe plusieurs formes de myélome : en cas de myélome à chaînes légères, l’anticorps produit par les plasmocytes malades est incomplet ; en cas de leucémie à plasmocyte (1 % à 2 % des myélomes seulement), on constate un envahissement du sang par les plasmocytes anormaux ; en cas de myélome sans immunoglobuline ou chaînes légères circulantes, les plasmocytes anormaux ne produisent pas d’anticorps. Myélome cause et symptôme

Quels sont les symptômes du myélome ?

Dans environ 20 % des cas, le myélome est asymptomatique et n’est découvert qu’à l’occasion d’une prise de sang révélant la présence d’un excès d’anticorps – on parle alors de ” myélome multiple asymptomatique “. Certains symptômes sont toutefois caractéristiques d’un stade évolué de la maladie :

  • Des douleurs osseuses, en particulier au niveau des vertèbres,
  • Des (micro-) fractures fréquentes, surtout au niveau des os longs (fémurs, humérus), des côtes ou des vertèbres (tassements vertébraux). Ces atteintes osseuses qui touchent 80 % des patients sont aussi appelées ” lésions lytiques ” ou ” lésions ostéolytiques “,
  • Une hypercalcémie, c’est-à-dire une quantité anormalement élevée de calcium circulant dans le sang,
  • Une insuffisance rénale,
  • Une anémie (qui correspond à une diminution du taux de globules rouges dans le sang),
  • Des infections répétées (pulmonaires, ORL…).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé !!
Commandez ICI
Appelez maintenant
SANTE BIO
Bonjour.
Votre guérison est ICI. Cliquez pour appeler