La Stéatose hépatique définition et symptômes

Qu’est ce que c’est la stéatose hépatique ?

La Stéatose hépatique définition et symptômes .La stéatose hépatique est une maladie du foie dû à l’excès de graisse au niveau du foie . Et cette accumulation de graisse au niveau du foie n’est pas dû à la consommation de l’alcool . Mais cela est dû à l’obésité .

Pour plus d’info cliquez ici

Définition

La Stéatose hépatique définition et symptômes .La stéatose hépatique est une maladie qui se caractérise par un accroissement anormale de graisse au niveau du foie .En raison de l’origine externes , des cellules de graisse , les triglycérides rentrent dans le foie et le gonfle . Donc il n’arrive pas à évacuer tout ces matières gras .Alors on parle de la stéatose hépatique .

La Stéatose hépatique définition et symptômes : Causes

La Stéatose hépatique définition et symptômes .Les causes les plus fréquentes de stéatose hépatique dans la plupart des pays : consommation excessive d’alcool ,l’obésité anomalies métaboliques, telles que surpoids, résistance à l’insuline (comme le diabète) et taux élevés de graisses (triglycérides et cholestérol) dans le sang toxine certains médicaments, y compris les corticostéroïdes, le tamoxifène et certains agents chimiothérapeutiques trouble métabolique génétique .  La combinaison du surpoids, de la résistance à l’insuline et des niveaux élevés de triglycérides est appelée syndrome métabolique. Toutes ces conditions entraînent une accumulation de graisse dans les cellules hépatiques, car le corps synthétise plus de graisse ou la métabolise et l’élimine plus lentement. En conséquence, la graisse s’accumule et est stockée dans les cellules du foie. La Stéatose hépatique définition et symptômes.

Symptômes

La stéatose hépatique évolue silencieusement jusqu’à très tard dans la maladie, c’est pourquoi la plupart   des personnes atteintes ne remarque pas qu’elles le sont.

Les symptômes de stéatose hépatique sont :

  • des douleurs au niveau de l’abdomen ainsi qu’une sensation de ballonnement ;
  • un gonflement abdominal et des jambes ;
  • une perte d’appétit ;
  • des nausées ;
  • l’apparition d’un ictère ,coloration jaune de la peau et des yeux ;
  • de la fatigue
  • de la faiblesse sexuel  ;
  • un état confusionnel.

Traitement

La perte de poids, même modeste, s’est accompagnée d’une mobilisation de la graisse hépatique et d’une amélioration de la qualité des tissus hépatiques. L’objectif est de perdre 5 à 10 % du poids corporel en 6 mois avant d’entrer dans une phase de stabilisation du poids du patient. Ainsi, en termes d’habitudes de consommation, il faut : Adoptez un régime alimentaire approprié. Régime alimentaire personnalisé basé sur la mesure de la dépense énergétique totale et de la dépense énergétique au repos . Limitez la consommation d’alcool à un verre de vin par jour.La Stéatose hépatique définition et symptômes. Le médecin traitant ou le nutritionniste peut fournir plus d’explications sur les effets d’un régime hypocalorique et faire des recommandations sur les types d’aliments à consommer. En particulier, il devrait : Évitez le fructose ,sucre et le saccharose dans les boissons gazeuses et les graisses saturées dans la restauration rapide et la viande . La Stéatose hépatique définition et symptômes .

Pour plus de renseignement cliquez ici 

Diagnostic

Pour effectuer un bon diagnostic , le médecin doit connaître en vigueur le taux moyen  de consommation d’alcool du patient pour qu’il puis prendre des médicaments qui soient propice pour la stéatose hépatique .Par conséquent, le médecin traitant interroge son patient sur la prise de médicaments pouvant être en cause dans une stéatose : les corticoïdes, l’amidarone, , etc. Ensuite le médecin lui fait un examen pour bien constater la taille exacte du foie pour avoir une idée sur l’évolution de la graisse . Sinon la taille de la graisse doit être inférieure ou égale à 80 cm pour les femmes et 94 cm pour les femmes . Le médecin traitant propose au patient la prisse du sang pour l’analyse pour vérifier le dosage du taux de glycémie dans le sang du patient . Il faut qu’il effectue un bilan lipidique pour mesurer le cholestérol total, le HDL-cholestérol, le LDL-cholestérol . Aussi il lui faut le test d’insulinorésistance afin de déterminer l’index HOMA (de l’anglais, Homeostasis Model Accessment of l’insuline resistance) .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé !!
Cliquez ici
Besoin d'un remède naturel ? Cliquez ici
SANTE BIO
Bonjour.
Dites nous en quoi nous pouvons vous aider SVP ?